« Cher fieul, 1914-1919 » par Louis Victorien Désiré Dutin (1)

Denis, mon grand-père, n’a pas été le seul de sa famille ou de ses proches à écrire pendant la guerre. Depuis que le projet de parler de lui et de sa correspondance a vu le jour, et au fil de mes recherches sur la Grande Guerre et l’histoire des régiments, il me semblait injuste que… Lire la suite « Cher fieul, 1914-1919 » par Louis Victorien Désiré Dutin (1)

« Bonjour au pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – sans date, sans lieu (4)

Je joints à ma lettre* cette carte qui représente la tenue qu’on a touché hier matin, alors tu pourras voir comme je la fouts là dedans. En attendant le bon plaisir de se revoir reçois d’un ami qui ne t’oublie pas les amitiés sincères ainsi que les meilleurs baisers. Le Poilu  Denis Nivault  * Dès… Lire la suite « Bonjour au pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – sans date, sans lieu (4)

« Bonjour au Pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Poitiers, 6 mai 1917 (3)

Incorporé le jeudi 3 mai, à Parthenay, Denis est parti le jour même vers Poitiers, pour rejoindre la Caserne Sainte Catherine, un ancien monastère, où est basé le 125e RI et commencer sa période d’instruction. Son camarade Guérin doit être, lui, installé à la Caserne Rivaud, où sont aussi logés des soldats du 125e RI.… Lire la suite « Bonjour au Pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Poitiers, 6 mai 1917 (3)

« Bonjour au Pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Verruyes, 8 janvier et 28 mars 1917 (1)

J’ai été très étonnée un jour d’entendre quelqu’un de la famille – mais je ne sais plus qui – parler de mon grand père Denis, le père de ma mère, et dire en souriant, presque nostalgique, qu’il ne fallait surtout pas mettre sur le tapis le sujet de la Première Guerre Mondiale devant lui car… Lire la suite « Bonjour au Pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Verruyes, 8 janvier et 28 mars 1917 (1)

Avis de recherche – La dissidence ou la Petite Église en Gâtine deux-sévrienne

Rechercher ses ancêtres va bien au-delà de savoir d’où on vient, car cela nous confronte surtout à la grande Histoire, qui change souvent le cours des vies humbles et ordinaires. Passionnée d’histoire, j’ai pu ainsi découvrir combien le Concordat de 1801 avait eu des conséquences en Gâtine, dans les Deux-Sèvres sur certaines familles dont la… Lire la suite Avis de recherche – La dissidence ou la Petite Église en Gâtine deux-sévrienne

Saumur, 1887 – Noémie Geay est introuvable

Première incursion vers les branches paternelles de l’arbre… Et premières difficultés rencontrées dans les recherches. Lorsque je plonge dans le puits sans fond de la généalogie dans les années quatre vingt, les recherches se font sur place, dans les mairies qui détiennent leurs archives, ou au pire, par l’envoi d’une demande d’actes en précisant la… Lire la suite Saumur, 1887 – Noémie Geay est introuvable

Verruyes, 1894 – Louise s’appelle Niveau et pas Nivault !

Dans les années quatre-vingt, sans internet, je vais au plus simple. Mon grand-père est né à Saint-Georges de Noisné, et non à Verruyes où, comme je l’ai dit précédemment, je passe régulièrement des vacances. Si Saint-Georges n’est qu’à quelques kilomètre de Verruyes, je décide cependant d’écluser toutes les pistes verruyquoises avant de passer à d’autres… Lire la suite Verruyes, 1894 – Louise s’appelle Niveau et pas Nivault !