« Bonjour au Pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Poitiers, 24 mai 1917 (5)

L’agréable surprise

Si on y regarde de plus près, on s’aperçoit que les cartes postales sont souvent soigneusement choisies et que leurs thèmes et leurs légendes en disent parfois plus que l’expéditeur n’aura écrit.

Le 24 mai 1917, trois semaines après son incorporation, Denis est encore à Poitiers, certainement en période d’instruction, de formation. Pétrault, c’est René Pétrault, même âge, 19 ans (pas tout à fait encore pour René, qui est né le 23 décembre 1898), même village d’origine, Verruyes …

Carte du 24 mai 1917 (recto) – Coll. personnelle (D.R.)
Carte du 24 mai 1917 (verso) – Coll. personnelle (D.R.)
Poitiers, le 24 mai 1917

Chère Marie-Louise,

Ces deux mots pour te remercier de ton aimable lettre reçue avant-hier avec plaisir. Moi je suis encore vacciné mais je n’ai pas souffert ce coup là et me voilà encore rétabli. Je te dirais que je vais sans doute aller au pays dimanche prochain. C’est Pétrault qui me l’a dit tout à l’heure, qu’il en était sûr. Cela ne me déplaît pas. Allons au revoir en attendant le doux plaisir reçois de ton ami dévoué les amitiés sincères et les plus doux baisers.

Denis Nivault 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s