« Bonjour au pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – sans date, sans lieu (4)

Carte circa 1917 (recto) – Coll. personnelle (D.R.)
Carte circa 1917 (verso) – Coll. personnelle (D.R.)

Je joints à ma lettre* cette carte qui représente la tenue qu’on a touché hier matin, alors tu pourras voir comme je la fouts là dedans. En attendant le bon plaisir de se revoir reçois d’un ami qui ne t’oublie pas les amitiés sincères ainsi que les meilleurs baisers.

Le Poilu 

Denis Nivault 

* Dès son incorporation, Denis entame avec Marie-Louise une correspondance épistolaire. Si j’ai bien retrouvé les cartes postales, qui venaient compléter la collection de Marie-Louise, commencée lorsqu’elle était enfant, les lettres de Denis à Marie-Louise manquent ainsi que celles de Marie-Louise à Denis. La légende familiale veut que ces lettres ont été conservées et ont connu un autre destin, plus intime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s