« Bonjour au pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Parthenay, 3 mai 1917 (2)

3 mai 1917. Denis est parti et pour de longs et nombreux mois, entrecoupés de quelques permissions. Une soixantaine de cartes postales écrites principalement à sa bien-aimée Marie-Louise Babin, ma grand-mère, permettent de retracer son parcours pendant près de trois ans… ou presque.

Selon les périodes, les écrits se font rares, à d’autres,  ils sont quotidiens. Quand on lit la correspondance d’un Poilu qu’on a bien connu, même brièvement – j’avais 10 ans 1/2 à son décès – il faut savoir lire entre les lignes, savoir deviner. Quand on lit la correspondance d’un Poilu en continu, on remarque aussi plus vite les différences de style, et il est facile de détecter l’humeur et  le moral du jour qui passent même à travers la mine de crayon.

La vérité exceptionnelle d’un jeune rural de 20 ans, en ce début de 20e siècle, se trouve souvent, toujours,  dans ce qu’il ne dit pas, ou dans l’exagération de sa bonne situation. Alors quand il écrit ce qu’il ressent…

 Avoir 20 ans dans la Somme en 1918. « Bonjour au Pays »… malgré tout. 

Marie Marcelline Dutin, veuve de Auguste Nivault, entourée par ses enfants, Denise Séraphine et Denis Alfred – circa 1913 – Coll. personnelle (D.R.)
Né en 1898 à Saint Georges de Noisné, Denis est le fils aîné d’Auguste Nivault et de Marie Marcelline Dutin, sa sœur Denise est née quatre ans après lui en 1902, et son père est mort en 1913. Sur sa fiche militaire, Denis Nivault (ou Niveault après la Guerre) est inscrit sous le numéro 54 de la liste du canton de Mazières, recruté sous le numéro de matricule de recrutement 995 et déclaré « bon service armé ».
Caserne du 114e RI à Parthenay – Coll. personnelle (D.R.)
 

Détails des services et mutations divers


Incorporé à compté du 3 mai 1917. Arrivé au corps et soldat 2e classe le 3 mai 1917. 
Passé au 9e bataillon du 114e d’Infanterie le 21 octobre 1917. Passé au 325e Régiment d’Infanterie le 21 février 1918. Passé au 51e Régiment d’Infanterie le 5 octobre 1919. Et passé au 125e Régiment d’Infanterie le 19 février 1919. Renvoyé dans ses foyers le 12 Juin 1920. Passage dans la réserve active le 15 Juin 1920. Certificat de bonne conduite. Degré d’instruction 3 

Denis a les cheveux châtains clair, les yeux bleus, le front moyen, le nez rectiligne et le visage rond. Il mesure 1,63 m. Il a obtenu son certificat d’études et son niveau d’instruction 3 signifie qu’il sait lire, écrire et compter. Cela lui sera bien utile à la fin de la guerre, au 51e RI où il sera affecté au poste d’ordonnance, comme l’indique sa fiche.

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Bonjour au pays, 1917-1920 » par Denis Niveault – Parthenay, 3 mai 1917 (2) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s